Passer

7 pavillons nationaux

Pic2 HD

Fidèle à son rôle d’éclaireur du sourcing mondial en habillement, Apparel Sourcing Paris continue à susciter la diversification des provenances, notamment grâce à la formule séduisante du pavillon :
De fait, 7 pavillons nationaux se tiennent à disposition pour parfaire votre prospection de fournisseurs : Bangladesh, Cambodge, Chine, Hong-Kong, Pakistan, Sri-Lanka et Vietnam.

Le Pakistan est le 8ème plus grand exportateur de produits textiles en Asie, et les exportations de textile ont progressé de 12,8% en glissement annuel pour atteindre 4,4 milliards de dollars en 2017-2018
 

Du côté de l’Asie de l’Est :

  • Véritable montée en puissance d’Hong-Kong, qui assoie sa légitimité d’acteur majeur de l’habillement avec un renfort d’une dizaine exposants hors-pavillon, qui viennent porter l’effectif total Hongkongais à 25 entreprises

  • 100m² d’espace d’exposition seront consacrés à la Chine, qui y révèlera 10 marques de prêt-à-porter, le tout à retrouver en mouvement lors d’un défilé

Péninsule indochinoise, des stratégies pertinentes de valorisation de l’offre produits & services :

  • Bien que l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (l'EVFTA) ne soit pas encore en vigueur, les exportations du Cambodge vers l’UE ont atteint 16,9 milliards de dollars, soit une envolée de 13,6% par rapport à la même période, l’année passée

  • Le Cambodge et son alliance stratégique avec la Chine, qui a proposé de participer au développement de la connectivité routière du pays.
    Aussi, les exportations du Cambodge vers l’UE bénéficient toujours du régime « Tout Sauf les Armes », permettant d’exporter à droits nuls vers l’Europe

Du côté de l’Asie du Sud :

  • L’industrie textile du Bangladesh demeure florissante, notamment en raison de ses importations de coton exemptes de douanes.
    Les importations de l'UE en provenance du Bangladesh ont atteint 19,35 milliards de dollars sur l'Année fiscale 2016-2017, et pour cause, le Bangladesh bénéficie comme le Cambodge du régime « Tout Sauf les Armes »

  • Au Sri-Lanka, le secteur de l'habillement devrait dépasser la barre des 5 milliards de dollars en exportations cette année, et l’industrie se veut consciente des enjeux qui l’incombent :

    « L'aspect du développement des compétences fait l'objet d'une attention particulière et, en vue de la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur textile, nous devons encourager davantage de jeunes à se joindre à l'industrie. Nos co-compétences sont ancrées au Sri Lanka et nous devons intégrer la chaîne d'approvisionnement tout en répondant aux besoins des acheteurs internationaux. »
    a déclaré Tuly Cooray, secrétaire général du Forum de l'association des vêtements.

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer le fonctionnement de notre site pour nos utilisateurs. En continuant votre navigation, vous vous engagez à accepter l'utilisation des cookies. Consultez notre politique de confidentialité.